Bianca Jagger: «Daniel Ortega a trahi la révolution nicaraguayenne»

Bianca Jagger. SEBASTIEN SORIANO/Le Figaro

ENTRETIEN – Pour cette militante des droits de l’homme, son pays vit une dictature brutale.

Nicaraguayenne, Bianca Jagger dénonce depuis des années le régime de Daniel Ortega et de son épouse, Rosario Murillo, tous deux à la tête du Nicaragua. Après avoir soutenu le régime sandiniste dans ses premières années, elle a pris conscience du virage autoritaire du président. Elle a créé en 2005 la Bianca Jagger Human Rights Foundation pour porter son combat contre le «dictateur» Ortega. Et a récemment interpellé le pape après l’arrestation de l’évêque de Matagalpa, Mgr Alvarez.

LE FIGARO.- Pourquoi, selon vous, Daniel Ortega, le président du Nicaragua, est un dictateur?

Bianca JAGGER.- Ma mère a été discriminée en tant que divorcée. Ça m’a beaucoup marquée et c’est pour cela que j’ai consacré ma vie à défendre les droits humains. Ma mère avait soutenu la révolution sandiniste qui a renversé le dictateur Somoza en 1979. Mais elle a très vite été déçue et s’est rendu compte que le couple Ortega trahissait la révolution. Ma mère a quitté le pays et a demandé asile aux États-Unis en 1982…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 84% à découvrir.

La liberté n’a pas de frontière, comme votre curiosité.

Continuez à lire votre article pour 0,99€ le premier mois

Déjà abonné ? Connectez-vous

Le but de dictature.org est de traiter le sujet de Combattre les dictatures en toute clarté en vous offrant la visibilité de tout ce qui est publié sur ce sujet sur le web dictature.org vous présente cet article développant du sujet « Combattre les dictatures ». Ce texte se veut reconstitué du mieux possible. Si tant est que vous souhaitez apporter des remarques concernant le thème « Combattre les dictatures » vous avez la possibilité de discuter avec notre rédaction. D’ici peu, nous présenterons d’autres informations sur le sujet « Combattre les dictatures ». visitez de manière régulière notre blog.