Politique de gauche: Socialist Standard Past & Present: « La nationalisation est obsolète. » (1929)

, Politique de gauche: Socialist Standard Past & Present: « La nationalisation est obsolète. » (1929)
, Politique de gauche: Socialist Standard Past & Present: « La nationalisation est obsolète. » (1929)

Dans le numéro d’octobre 1929 du Socialiste Standard

MJT Walton Newbold, MA, qui prêche la nationalisation des mines depuis près de 20 ans, a décidé qu’elle est désormais obsolète. Il contribue à le mineur (17 août) un article dans lequel il soutient que le regroupement des intérêts miniers, sidérurgiques, ferroviaires, électriques et bancaires du sud du Pays de Galles,

« Rend obsolète toute la notion de nationalisation des mines. En fait, cette panacée des propagandistes des vingt dernières années est morte comme du mouton depuis une demi-décennie.

Bien que ce ne soit en aucun cas la première fois que M. Newbold découvre que sa politique est obsolète, et nous ne serons pas surpris si, comme à d’autres occasions, il avale rapidement ses paroles, il est intéressant d’avoir cet aveu direct d’un des pourvoyeurs de remèdes obsolètes. Il est encore plus intéressant d’entendre pourquoi le secret n’a pas été divulgué auparavant. Adressant1 ses remarques aux mineurs, il écrit :—

« Tous les marxistes savent que, même si, je vous l’accorde, la plupart d’entre eux ont eu trop peur de votre désapprobation pour vous dire la vérité honnête. Les socialistes sont censés être guidés par la science. En fait, ils sont trop souvent influencés par la sentimentalité la plus bâclée.

À cette déclaration, nous voudrions protester et ajouter une question. Nous nions que ceux qui comprenaient le socialisme aient jamais eu des doutes sur la question ou aient jamais cru que la nationalisation était une panacée pour les problèmes de la classe ouvrière ou méritait un soutien quelconque de la part des travailleurs.

Newbold, le réformateur, dans son passage instable à travers la Fabian Society, le Parti travailliste, l’ILP, le Parti communiste, l’ILP à nouveau, et enfin la Fédération social-démocrate, aurait pu penser que la nationalisation était une panacée ; et Newbold, le bagagiste, lorsqu’il a appris le contraire, a peut-être bien gardé ses pensées pour lui de peur de la désapprobation de ceux dont il recherchait les votes et le soutien financier. Les socialistes n’ont jamais fait l’erreur initiale, ni eu besoin d’être malhonnêtes à propos de leurs objets.

La question à laquelle nous aimerions que M. Walton Newbold réponde est la suivante :—

« Quelles sont ses raisons de croire que la nationalisation, avant qu’elle ne devienne « obsolète » il y a une demi-décennie, aurait été une panacée pour les travailleurs ? »

Il semblerait que M. Newbold trouve toujours opportun de ne pas risquer la désapprobation de ceux qui fournissent les fonds et les voix. Aux dernières élections, il s’est battu en tant que candidat travailliste, s’est engagé à soutenir le parti travailliste et à accepter son programme de nationalisation et sa série de réformes capitalistes. Mais bien que les règles du Parti travailliste empêchent définitivement les candidats travaillistes de se présenter en tant que socialistes, nous remarquons que lorsque M. Newbold a lancé un appel de fonds par l’intermédiaire d’un journal canadien, sa candidature a subi une étrange transformation. À Epping, il était candidat travailliste à la recherche des votes non socialistes des partisans du parti travailliste. À Winnipeg, il est devenu socialiste et les votes qu’il a obtenus étaient des « votes pour le socialisme ».

Edgar Hardcastle

Publications sur le même propos:

,(la couverture) . Disponible à l’achat sur les plateformes Amazon, Fnac, Cultura ….

,(la couverture) .

,(la couverture) .

dictature.org est une plateforme d’information qui préserve de multiples informations publiés sur le net dont le sujet central est « Combattre les dictatures ». Ce dossier parlant du thème « Combattre les dictatures » fut sélectionné en ligne par les rédacteurs de dictature.org La chronique a été reproduite de la manière la plus juste qui soit. Pour émettre des remarques sur ce texte sur le sujet « Combattre les dictatures », merci de contacter les contacts affichés sur notre site. Dans peu de temps, nous rendrons accessibles au public d’autres informations sur le sujet « Combattre les dictatures ». Par voie de conséquence, visitez de manière régulière notre blog.