Pour le président du Nicaragua Daniel Ortega, l’Eglise catholique est une « dictature parfaite

, Pour le président du Nicaragua Daniel Ortega, l’Eglise catholique est une « dictature parfaite

Daniel Ortega à Managua, le 2 septembre. Daniel Ortega à Managua, le 2 septembre.

Faisant fi de la main tendue du pape qui a insisté sur la nécessité du « dialogue », le président nicaraguayen, Daniel Ortega, a qualifié mercredi soir l’Eglise catholique de « dictature parfaite, de tyrannie parfaite », dans un contexte de tension croissante avec l’Eglise après l’arrestation d’un évêque critique envers le gouvernement et l’expulsion du nonce apostolique.

A l’occasion d’un discours pour le 43e anniversaire de la fondation de la police nicaraguayenne, M. Ortega a prononcé un réquisitoire contre l’Eglise. Il est allé de l’Inquisition aux violences contre des enfants autochtones au Canada, en passant par « des curés, des évêques » nicaraguayens accusés d’avoir « armé » les manifestants qui réclamaient sa démission en 2018 dans le cadre, selon lui, d’« une tentative de coup d’Etat » à l’instigation de l’« impérialisme » américain.

« Il y a un dialogue »

Les autorités nicaraguayennes ont déjà agressé et harcelé, à de nombreuses reprises, des membres du clergé. Ceux-ci appellent à la fin de la répression contre le mouvement de révolte né en avril 2018 pour réclamer le départ de M. Ortega (au pouvoir de 1979 à 1990 et depuis 2007). Cette année-là, les forces de l’ordre avaient tué 355 manifestants, blessé 2 000 autres et procédé à des centaines d’arrestations arbitraires, selon la Commission interaméricaine des droits humains.

Lire aussi : Article réservé à nos abonnés Au Nicaragua, le pouvoir cible l’Eglise catholique

En mars dernier, le Nicaragua avait expulsé l’ambassadeur du Vatican. En août, Mgr Rolando Alvarez, critique envers le régime, a été arrêté et « assigné à résidence », selon la police qui a invoqué des activités « déstabilisantes et provocatrices » de l’évêque. Le pape François avait insisté, le 15 septembre, sur la nécessité de maintenir la discussion avec le Nicaragua. « On a parlé avec le gouvernement. Il y a un dialogue. Ça ne veut pas dire que l’on approuve tout ce que fait le gouvernement. Ou que l’on désapprouve tout », a dit le pape argentin.

« Moi, je dirais à Sa Sainteté le pape, bien respectueusement, aux autorités catholiques – je suis catholique – : comme chrétien, je ne me sens pas représenté », a répondu Daniel Ortega mercredi, en évoquant « l’histoire terrible » de l’Eglise. « Nous les entendons parler de démocratie », a-t-il ironisé, en recommandant que tous les ecclésiastiques soient élus par les fidèles.

« Bouledogue »

M. Ortega s’en est pris par ailleurs au sous-secrétaire d’Etat américain Brian A. Nichols, « qui sort continuellement avec des déclarations, qui ressemble à un bouledogue, (…) qui aboie contre Cuba, contre le Venezuela, contre le Nicaragua ». Il a aussi dénoncé le gouvernement du Chili, dont le président, Gabriel Boric, a critiqué récemment les violations des droits humains au Nicaragua. Le gouvernement chilien, a dénoncé M. Ortega, a été « monté sur les bases d’une dictature, d’une tyrannie pinochétiste et qui réprime les étudiants ».

L’Eglise catholique n’est pas la seule institution dans le collimateur de M. Ortega. Selon une source diplomatique, le ministre nicaraguayen des affaires étrangères, Denis Moncada, a notifié mercredi son expulsion à l’ambassadrice de l’Union européenne (UE) à Managua, Bettina Muscheidt. M. Ortega n’a pas confirmé cette information pendant son discours.

L’UE et les Etats-Unis ont imposé de nombreuses sanctions au Nicaragua et à des personnalités du régime depuis quatre ans, invoquant notamment des violations des droits humains. L’UE a demandé en outre la libération de plus de 200 opposants emprisonnés.

Lire aussi : Article réservé à nos abonnés Au Nicaragua, l’escalade répressive frappe deux Franco-Nicaraguayennes

Le Monde avec AFP

Le but de dictature.org est de traiter le sujet de Combattre les dictatures en toute clarté en vous offrant la visibilité de tout ce qui est publié sur ce sujet sur le web dictature.org vous présente cet article développant du sujet « Combattre les dictatures ». Ce texte se veut reconstitué du mieux possible. Si tant est que vous souhaitez apporter des remarques concernant le thème « Combattre les dictatures » vous avez la possibilité de discuter avec notre rédaction. D’ici peu, nous présenterons d’autres informations sur le sujet « Combattre les dictatures ». visitez de manière régulière notre blog.